L'Union européenne dépassée par l'arrivée en masse des migrants

Publié le par Mireille DUBOIS

Comment s'étonner que les peuples de l'UE voient débarquer avec crainte des vagues de migrants? Comment ne pas comprendre l'inquiétude de nombreux Français alors que nous avons connu violences et terrorisme sur nos territoires à un niveau encore jamais atteint sur notre propre sol depuis le début de l'année? Si une politique coordonnée avait été organisée au niveau de nos dirigeants, nous n'en serions pas là.

Ce qui inquiète et ce soir les faits sont là pour renforcer l'inquiétude, c'est le sentiment d'une improvisation complète face à un déferlement d'hommes et de femmes fuyant la guerre et la barbarie. L'Allemagne qui se dit prête à accueillir 800 000 Syriens ferme ce soir ses frontières. L'Autriche débordée et la Tchéquie vont-elles assumer une charge que leur voisine peine à remplir malgré toutes ses intentions généreuses? La France est appelée à la rescousse. Mais comment peut-elle conjuguer le devoir humanitaire sans prendre des mesures de sécurité élémentaires, ce qui demande du temps?

Décidément le "faisons mine d'organiser ce qui nous dépasse" est d'actualité. C'est bien ce qui pose question. Alors qu'il faudrait une réponse politique concertée au plus haut niveau.

Pour sa part, la France qui est et a toujours été une terre d'accueil et d'hospitalité n'a pas de leçons de cœur à recevoir!

Commenter cet article